Articles écolo pour débutant,  Cuisine,  Nourriture

Manger des produits bio au Maroc : ce qu’il faut savoir

Le bio est un sujet qui reste intriguant et intéressent pour pas mal de gens. Mais, est-ce que nous comprenons réellement ce que signifie un produit bio ? La plupart croient que ce genre d’aliment est bon pour la santé. C’est pour cette raison que manger des produits bio au Maroc est devenu une tendance.  La question reste : est-ce que le bio est synonyme d’alimentation healthy ? Je suis bien navrée de vous dire que ce n’est pas le cas. Pour cela, je vais vous expliquer en détail tout ce qui est en relation avec l’alimentation bio et surtout l’agriculture biologique au Maroc. Vous serez surpris par ce que vous allez découvrir.

Qu’est-ce que le « bio » ?

L’appellation bio sur un produit alimentaire signifie tout simplement qu’il a été traité d’une manière naturelle. Ainsi, ces aliments sont le résultat d’un système agricole biologique. Cela veut dire que l’on n’utilise aucun engrais artificiel, pesticides, additifs ou régulateurs pendant la croissance de ces produits.

L’agriculture biologique vise à offrir une production durable sur le plan écologique, économique et sociable. Elle a surtout comme objectif de protéger la nature et restaurer l’équilibre sur terre. Les produits chimiques polluent l’eau et tuent un bon nombre d’insectes et des espèces de microbes tels que les vers de terre, les bousiers, les abeilles, etc.). Le rôle de celle-ci est de décomposer naturellement la matière végétale et améliorer la qualité du sol. Lorsqu’on les tue, la fertilité du sol diminue et ce dernier meurt à son tour. Le bio concerne également l’élevage du bétail d’une manière naturelle sans antibiotique ou tout autre médicament.

Voici les critères et les règles afin de labelliser un produit comme bio :

  • L’utilisation de pesticides ou d’engrais synthétiques durant le processus de production est interdite. En revanche, une petite liste de pesticides et d’engrais d’origine naturelle est autorisée.
  • Le produit doit être constitué de 95 % d’ingrédients qui répondent aux normes de bio.
  • Les OGM (organismes génétiquement modifiés) sont interdits.
  • C’est une agence qui donne la certification des produits bio aux producteurs après avoir effectué un audit.
  • L’élevage du bétail doit respecter certaines normes. Tout bétail doit naître dans une ferme biologique et avoir suffisamment d’espace de logement pour grandir. Le nombre total d’animaux dans une ferme biologique est toujours limité afin de protéger le sol de l’érosion.
  • Les agriculteurs sont obligés d’utiliser des aliments naturels qui ne contiennent pas de substances qui favorisent la croissance d’une manière artificielle.

Les fruits et légumes bio sont ainsi obtenus à l’aide des méthodes durables et avec un équilibre écologique. Ces critères différents d’un producteur à l’autre, mais aussi des réglementations de chaque pays.

L’appellation bio ou organique est réglementée dans plusieurs pays. Dans les pays de l’union européenne, les aliments ne peuvent contenir le mot «bio» que si les critères mentionnés ci-dessus sont respectés. Le producteur doit également être certifié par une agence nationale ou toutes autres autorités compétentes. Aux états unis, les critères de base sont les mêmes, mais avec un peu de différence. Les États-Unis autorisent un nombre plus important de pesticides dont certains sont synthétiques.

Ainsi, présenter le produit comme éco, bio ou organique, sans la certification est interdit. De même, l’utilisation de certains autres logos et insignes faisant allusion au bio est interdite. En revanche, il est possible de trouver des produits étiquetés bio sans vraiment l’être, c’est le cas dans les pays où ces appellations ne sont pas protégées.

Manger des produits bio au Maroc : c’est possible !

Au Maroc, les gens confondent toujours le bio avec le beldi ou le naturel. Il est clair qu’il ne s’agit pas de la même chose puisqu’un produit bio doit respecter certains critères. L’agriculture biologique au Maroc a été peu pratiquée pour plusieurs raisons. Les agriculteurs n’étaient pas vraiment motivés par les méthodes de production et de commercialisation de ce genre de produit.

En 2013, le Maroc annonce une loi qui a pour objectif de réglementer les produits bio. La loi 39-12 est rentrée en vigueur en septembre 2018, elle permet de donner une définition au produit bio (règles et critères) ainsi de définir la démarche à suivre pour obtenir la certification. Le Maroc possède désormais son propre label bio, en plus des certifications de produit bio européennes toujours valables au pays (ecocert par exemple). Celles-ci certifient les produits comme étant bio en suivant les normes de réglementation précisée dans ladite loi.

Il est clair qu’on vise à développer le marché et à encourager l’agriculture bio au Maroc. En 2018, on a consacré 11 000 hectares pour le bio. Le rendement est devenu ainsi beaucoup plus important qu’il y a quelques années avec 94 000 tonnes de productions.

Le logo Maroc bio ou le logo européen sont essentiels afin que le produit puisse être identifié comme bio sur le marché.  Ces labels ne sont obtenus qu’après un audit effectué par des agences spécialisées, il certifie ainsi que l’ensemble correspond aux cahiers des charges établis par loi marocaine 39-12. Cependant, le logo tout seul n’est pas suffisant, car il faut que les codes de l’opérateur et du certificateur soient présents également. Sans ces codes, le label ne vaut rien du tout.

Il est tout à fait possible de manger des produits bio au Maroc, il faut juste faire attention à ces détails.

Le bio est-il plus bénéfique ?

Je peux dire oui, il est plus sain. Néanmoins, aucune recherche n’a prouvé qu’il soit plus bénéfique pour la santé. Les gens croient que les aliments bio contiennent beaucoup plus de nutriment que les aliments non-bio. C’est la raison pour laquelle ils ont tendance à acheter et manger des produits bio au Maroc. Cependant, les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve sur la densité nutritionnelle. On peut même dire que les aliments sont similaires pour les vitamines, les minéraux et les glucides. Néanmoins, il se peut que les aliments bio aient une teneur élevée d’antioxydant et de phosphore. Les produits laitiers biologiques peuvent également contenir des niveaux plus élevés d’acides gras oméga-3.

Qu’en est-il des pesticides ?

Il est clair que les pesticides sont responsables de certaines allergies et des maladies qui peuvent être mortelles comme le cancer. Bien que l’agriculture non-bio respecte certaines normes (on ne doit pas dépasser des pourcentages de pesticides), elle peut menacer la santé des humains. De plus, les personnes qui travaillent en agriculture sont tout le temps exposées aux pesticides toxiques. Ces produits chimiques tuent également plusieurs insectes.

On peut dire que l’agriculture bio a deux avantages majeurs :

  • éviter la consommation de substance chimique
  • garder un équilibre dans la nature. L’agriculture biologique réduit la pollution de l’eau et permet d’avoir un sol plus riche. Ceci favorise la croissance des plantes.

De plus, les produits bio sont toujours frais, puisqu’ils ne contiennent aucun conservateur.

Pour résumer, je vous recommande d’acheter et de consommer des produits bio au Maroc. Privilégier les produits locaux est beaucoup plus écolo. Sinon, vous pouvez opter pour les légumes ou fruits qui ne contiennent pas de trop de pesticides et d’éviter ceux qui en contiennent beaucoup. D’une manière générale, les fruits ou légumes dont la peau est plus épaisse contiennent moins de pesticides (c’est la peau qui protège) .

La loi 39-12 relative à la production biologique.

J'aime, je partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivre
Facebook