huile de palme graine
Nourriture

Dangers de l’huile de palme : ce qu’il faut savoir

On évoque toujours l’huile de palme sans jamais tout comprendre. Vous entendez souvent les gens parler des produits qui contiennent cette huile et du danger de l’huile de palme sur l’environnement. Pourtant, personne n’évoque réellement ce que c’est, la raison du danger et surtout qu’elles sont les solutions que nous avons pour réduire l’impact de cette huile sur la planète. En cette journée du Nutella, j’ai décidé de vous expliquer en détail ce que fait cette huile de palme et comment participer à un environnement plus sain.

1- Huile de palme : C’est quoi ?

L’huile de palme est une huile végétale qui provient de la pulpe du fruit du palmier « elaeis guineensis ». Originaire de l’Afrique de l’Ouest, cette huile est aujourd’hui cultivée dans différents pays du monde. L’huile de palme a différentes caractéristiques qui la rendent préférée en industrie : absence d’odeur et de goût, grande résistance à l’oxydation même à haute température, absence de cholestérol, etc.

« Selon le WWF, il y a entre 12 et 13 millions d’hectares de plantation d’huile de palme, à l’échelle mondiale.»

Les 2 plus grands producteurs mondiaux d’huile de palme sont l’Indonésie et la Malaisie.

  • En 2016, la production de l’huile de palme en Indonésie a atteint 34,5 millions de tonnes.
  • Environ 12 millions d’hectares sont exploités pour la plantation des palmiers à huile, ce qui a impacté énormément les anciennes forêts naturelles (l’Indonésie a perdu 6 millions d’hectares de forêt tropicales entre 2000 et 2012.)
  • La Malaisie est la première exportatrice de l’huile de palme, elle consacre 5,64 millions d’hectares pour la production.
  • La Thaïlande connait une forte demande intérieure d’huile de palme. Ceci est dû à son utilisation comme matière première pour l’industrie du biodiesel.
  • Le 4e producteur de l’huile de palme est la colombie avec 1,6 millions de tonnes par an, soit 2 % de la production mondiale.
  • Ce qui classe la Nigeria en 5e position, autrefois considéré comme plus grand producteur.

2- Danger de l’huile de palme sur l’environnement

L’huile de palme impacte cette planète et constitue un danger puisqu’il menace la vie de toutes les espèces vivantes. Je vous cite 3 problèmes majeurs provoqués par l’industrie de l’huile de palme.

  •  Déforestation 

On ne peut pas parler d’huile de palme sans évoquer le problème des forêts tropicales. La déforestation est ce qui rend cette huile dangereuse et détestable par la plupart des citoyens de la terre. J’ai déjà cité un exemple de l’Indonésie qui a connu une grande destruction de ses précieuses forêts tropicales, mais la déforestation dépasse ce pays est touche plusieurs dans le monde entier. Pourquoi ? Tout simplement, parce que la forte demande a poussé les producteurs à se comporter avec cupidité sans se soucier des conséquences liées à cet acte.

déforestation causée par les producteurs d'huile de palme

  • Impact sur l’environnement 

La déforestation implique l’accélération du réchauffement climatique et une baisse des rendements agricoles. Il ne faut pas oublier que les forêts tropicaux ont beaucoup de bienfaits sur le sol et l’atmosphère. Les agriculteurs sont aujourd’hui obligés d’utiliser des engrais pour pallier cette baisse, ce qui est encore plus dangereux pour l’environnement.

  • Huile de palme et biodiversité

L’espèce la plus menacée de la déforestation causée par l’huile de palme est Les orangs-outans en Asie (environ 200 000 orang-outan ont disparu entre 1990 et aujourd’hui). Les forêts constituent l’habitat de ces animaux. Mais ils ne sont pas les seuls, les Gorilles en Afrique et le tigre de Sumatra sont également en menaces permanentes par cette industrie. La production de cette huile menace la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes. Il ne faut surtout pas oublier que les forêts sont des maisons de plusieurs peuples indigènes, ceux-ci sont déplacés, chassés, et même assassinés.

3-  Huile de palme dans quels produits ?

L’huile de palme est présente dans la plupart des produits que nous achetons, alimentaires et non-alimentaires: ménagers, cosmétiques, hygiéniques, biodiesel, etc. Il s’agit de l’huile la plus consommée dans le monde. 50 millions de tonnes d’huile de palme sont produites chaque année.

Par exemple, on utilise de l’huile de palme dans du chocolat pour l’empêcher de fondre, mais aussi pour créer cet effet lisse et brillant. Dans les savons, l’huile de palme permet de nettoyer et d’hydrater la peau. Elle existe également dans les dentifrices, les parfums, etc.

On utilise l’huile de palme pour cuir les chips et les biscuits, elle permet de prolonger la durée de conservation de ces produits.

L’huile de palme, c’est aussi dans les voitures. 53 % des importations ont pour but de fabriquer du biodiesel. Il s’agit d’un biocarburant très polluant, qui libère trois fois plus d’émission de Gaz à effet de serre que le diesel. On constate également que l’utilisation de l’huile pour le biodiesel a augmenté par rapport aux autres usages alimentaires.

Vous devez savoir que l’huile de palme et ses dérivés peuvent être représentés sous différentes formes sur l’étiquette d’un produit :

Huile végétale, graisse végétale, palmiste, huile de palmiste, huile de palme, palmate, palmitate, palmoléine, glycérine, stéarate, acide stéarique, Elaeis Guineensis, acide palmitique, palmiste stéarine, palmitoyl oxostéaramide, palmitoyl tétrapeptide-3, sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Kernelate, Sodium Palm Kernelate, Sodium Lauryl Lactylate / Sulphate, Hyrated Palm Glycerides, Etyl Palmitate, Octyl Palmitate, Palmityl Alcohol

4- Ce que nous pouvons faire : les solutions 

Boycotter l’huile de palme, remplacer l’huile de palme par d’autres huiles végétales n’est pas une solution à envisager.

Pourquoi ?

Tous simplement parce que le rendement de cette huile est beaucoup plus grande par rapport aux autres. Par exemple, pour produire 3 tonnes d’huile de palme, on aura besoin d’un hectare de terre. Pour la même quantité d’huile de tournesol, il faut exploiter 4 hectares de terre et de même pour les autres huiles. L’une des solutions est de pousser les entreprises à agir pour une huile plus durable.

Qu’est-ce que cela peut-il signifier ?

Une huile durable est une huile certifiée RSPO et respecte les normes de production durable suivante :

  • Consentement libre, préalable et éclairé des populations locales pour planter de l’huile de palme sur leurs terres
  • L’obligation de mesurer et de réduire les émissions liées au changement climatique
  • interdiction d’utiliser le feu pour défricher des terres
  • exigence pour garder les sols sains et prévenir l’érosion
  • Utilisation sécuritaire des pesticides
  • Conditions de travail et salaires décents
  • Conformité aux lois locales, nationales et internationales
  • Aucune nouvelle plantation à la place de la forêt primaire ou des zones à haute valeur de conservation

 

Seulement 20 % de la production mondiale est certifiée RSPO, soit 12 millions de tonnes environ.

WWF a interrogé 132 grandes marques qui utilisent l’huile de palme dans leurs produits. L’objectif de cette étude est de connaître si ces entreprises utilisent-elles l’huile de palme certifié RSPO (c’est à dire sans déforestation et destruction de la nature).

Dans ce rapport, vous pouvez voir en détail le nombre total utilisé d’huile de palme, durable ou pas, l’engagement de la marque dans les années à venir, et si elle investit dans la durabilité de l’huile de palme (protection des forêts, soutien les exploitant, protection des animaux, etc.). wwf a attribué une note allant de 0 à 22 pour chaque entreprise.

Que pouvons-nous faire encore ?

L’huile de palme existe partout et dans presque tous les produits emballés que l’on achète, mais il est possible de minimiser notre impact.

Si vous cherchez toujours à réduire vos déchets, lutter contre le gaspillage, manger du fait maison, c’est que vous êtes sur la bonne voie.

Voici une liste de ce que vous pouvez faire

  • Acheter en vrac
  • Préparer ses produits chez soi :vous pouvez faire vos produits ménagers  vous-même par exemple, préparer votre dentifrice, etc.
  • Manger frais et manger maison :des cookies, des gâteaux, des muffins sont trop facile à préparer chez soi. Cela vous gardera en bonne santé et vous permettra de limiter le danger de l’huile de palme.
  • Si vous adorez le Nutella, je vous dis qu’il vous suffit d’un peu de chocolat et de noisette pour l’obtenir.

Qu’il s’agisse de l’huile de palme ou de n’importe quel autre ingrédient dangereux, les solutions restent entre nos mains. Il faut avoir la volonté pour changer les choses. Une vie responsable et éthique, c’est une vie simple. Je vous invite alors de jeter un coup d’œil sur les produits que vous possédez. Avez-vous réussi à repérer l’huile de palme? Êtes-vous prêt à changer vers une vie sans déchet avec moins d’huile de palme ?

Cela vous permettra de sauver la planète et toutes les espèces vivantes.

J'aime, je partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivre
Facebook